Central African Gold rachète 60 % d’intérêts dans le projet Zani-Kodo pour 55 millions USD

Central African Gold rachète 60 % d’intérêts dans le projet Zani-Kodo pour 55 millions USD

Le projet aurifère Zani-Kodo dans le nord-est de la RDC va changer de mains. La junior minière Central African Gold, une société canadienne, a en effet acquis une participation majoritaire de 60 % dans cet actif auprès d’un tiers dont l’identité n’a pas été dévoilée. La transaction s’élève à 55 millions $, un montant réparti entre des versements en espèces et la prise en charge de certaines obligations du vendeur. « Cette acquisition est une étape importante et un moment fort pour Central African Gold », a déclaré Yves Kabongo, DG de la société cotée sur la bourse canadienne TSXV. Il faut dire qu’avec des ressources aurifères inférées et indiquées dépassant 2 millions d’onces, selon une estimation publiée en 2012 par Mwana Africa, l’ancien propriétaire du projet, Zani-Kodo est la première acquisition d’importance de la société. Jusqu’ici en effet, Central African Gold avait juste conclu un accord avec une société publique congolaise pour une coentreprise dans cinq concessions aurifères dans le Kasaï Central. L’accord d’acquisition du projet Zani-Kodo reste soumis aux approbations réglementaires et à une due diligence positive. S’il est finalisé, Central African Gold devra mener des travaux d’exploration pour confirmer les estimations de 2012 avant de songer à d’autres études sur la viabilité économique du projet. Central African Gold possède six concessions stratégiquement situées dans le sud de la RDC CopperBelt, détenues à 100 % par la société et couvrant plus de 170 km².

Liens utiles

Newsletter

Veuillez activer le javascript pour envoyer ce formulaire

Restez connecté à la vie économique de la RDC en vous inscrivant à la newsletter

© Becom 2022 | Tous droits réservés