Le Guide Economique & Commercial de la RDC

Forum 2020 Du 10 Décembre 2020 Kinshasa

Forum 2020 Du 10 Décembre 2020 Kinshasa

Évènement signature de la plateforme d’affaires Makutano, le forum Makutano attire chaque année à Kinshasa plus de 1000 participants autour d’un thème stratégique.

Moment très attendu par l’ensemble des acteurs économiques de premier plan au Congo comme dans les pays de la région, le forum Makutano est un espace d’engagement collaboratif où les tables rondes, panels, ateliers, alternent avec les sessions de networking, les Master Class et les « deal rooms ». La force du forum Makutano repose sur le brassage d’expertise multisectorielle de haut niveau

contribuant à faire de ce rassemblement annuel un réel vecteur d’innovation et de développement pour le Congo mais aussi pour la région.

THÉMATIQUE 2020

Année du Soixantenaire des Indépendances africaines, 2020 se proposait presque mécaniquement – et sans vraie passion, osons le dire ! – d’être celle du bilan et des perspectives d’avenir pour l’Afrique. Elle aura, a contrario, été celle d’une crise sanitaire et économique mondiale sans précédents. Nombreux sont ceux qui affirment même que 2020 sera l’année zéro d’une remise en perspective globale des logiques géostratégiques et économiques au niveau planétaire. Pour clore cette année d’une rare intensité et penser collectivement ce « monde d’après » qui s’ouvre à nous, Makutano crée l’événement en proposant la« DRC BUSINESS & INVESTORS CHAMPIONS LEAGUE », le 10 Décembre prochain, à l’Hôtel Pullman. Ce forum économique d’une journée, en format réduit, réservé en présentiel à une centaine d’acteurs économiques et politique de premier plan sera, pour la première fois, proposé en mode interactif, via les plateformes internet. La thématique de la journée sera quant à elle centrée sur le rôle que peut jouer la RDC dans le cadre de sa présidence de l’Union  africaine pour oeuvrer à l’émergence de champions industriels ou financiers en Afrique.

Depuis six ans, le réseau Makutano impulse une dynamique innovante entre acteurs du  développement économique africains, que ces derniers soient issus des secteurs privé ou public. Basé sur une réflexion horizontale et un dialogue débarrassé des pesanteurs protocolaires, le premier réseau d’affaires d’Afrique Centrale a toujours affiché un objectif clair : la réappropriation de l’économie  africaine par les Africains.

Il est en effet acté que l’omniprésence des acteurs étrangers dans la plupart des écosystèmes économiques nationaux africains, et dans celui de la République démocratique du Congo en particulier, est un frein évident au développement. Le rapatriement des bénéfices dans les pays d’origines, l’emploi de cadres expatriés, l’absence de

transferts de technologies, l’octroi des prestations de services aux filiales des sociétés mères, elles mêmes étrangères, ou la mainmise de certaines communautés d’origine étrangères sur des pans entiers de l’activité sont, chacun le sait, monnaie courante et nuisent gravement à l’essor économique des pays. Face à cela, deux courants s’opposent. Le premier, radical, est tenté par ce que l’on pourrait appeler FORUM 2020 le « fantasme de la Zaïrianisation » et prône un retour drastique, voire brutal, au protectionnisme. Le second, plus enclin à la mise en oeuvre d’une réappropriation progressive des économies par les nationaux, reste convaincu que les investisseurs étrangers sont une des clés du développement, mais sous condition d’un rééquilibrage progressif et

structuré des forces en faveur des nationaux. Ainsi, en interrogeant notamment les notions fondamentales de « local content », de consolidation des liens entre pays africains, ou en questionnant par exemple la cohérence des plans stratégiques de développement face aux réalités terrain et aux enjeux planétaires à venir, le premier club d’affaires d’Afrique centrale s’impose comme laboratoire de

pensée indispensable à l’émergence d’une Afrique émergente et prospère. Le 10 décembre prochain, avec la « DRC BUSINESS & INVESTORS CHAMPIONS LEAGUE »,  Makutano propose aux acteurs économiques et

politiques de définir, à l’aune de la présidence de l’Union africaine par la RDC, les conditions liées à l’émergence de barons industriels ou financiers africains susceptibles de se positionner, à terme, face aux géants mondiaux dans les secteurs clé que sont les mines, l’énergie, les infrastructures, l’agroindustrie, les télécoms, etc.

La part du leadership politique régional dans la création de champions industriels, la question du capital humain et du transfert effectif de technologie, ou la problématique du financement de ces géants africains constitueront les trois principaux axes des débats. Le 10 décembre prochain, en présentiel ou   virtuellement, devenez acteur du Congo de demain. Makutano, If we don’t, who will?

UN ANCRAGE PANAFRICAIN.

Depuis la création du réseau, en 2015, le Sultani Makutano a fait le choix de « l’ouverture sur l’Afrique  »,  thème de sa seconde édition. Cet ancrage panafricaniste a notamment permis d’établir des relations étroites avec de nombreux leaders de premier plan sur le continent, parmi lesquels les Présidents Mahama, Sirleaf et Issoufou, qui ont fait le déplacement à Kinshasa, ou des capitaines d’industrie, tels Tony EluMelu, Aliko Dangote ou Justin Chinyanta. Cette volonté de mettre les secteurs privés nationaux africains en réseau, et donc mieux en phase avec les objectifs de l’agenda 2063, est un des soubassements de l’action du Makutano

© Becom 2021 | Tous droits réservés