La MIBA signe un protocole d’accord avec la firme russe Alrosa pour l’exploration et la production de diamants

La MIBA signe un protocole d’accord avec la firme russe Alrosa pour l’exploration et la production de diamants

La Société Minière de Bakwanga (MIBA) signe un protocole d’accord avec le géant russe du diamant Alrosa dans l’objectif d’accroître la coopération commerciale, technologique, scientifique et technique entre les deux parties. Concrètement, l’accord permettra notamment à Alrosa de participer à l’exploration puis à la production de diamants en RDC, dans le respect des normes d’approvisionnement responsable en la matière. Cette coopération pourrait se traduire par la formation d’une coentreprise entre les deux sociétés et un investissement d’Alrosa dans le pays d’Afrique centrale, perspective qui réjouit déjà les autorités. « Le partenariat stratégique entre Alrosa et MIBA créera une valeur importante pour l’industrie minière congolaise, son économie et sa population. Ce partenariat renforcera également les relations entre la Russie et la RDC et ouvrira la voie à une coopération plus poussée entre les deux pays », a commenté l’homme d’affaires Kacy Grine, conseiller du gouvernement congolais sur ce dossier. Le Kasaï-Oriental a du diamant en quantité. Des mines innombrables non sans compter de gisements non exploités. Deux grandes sociétés y exploitent les pierres précieuses. La MIBA [une des principales entreprises minières du pays, dont l’État congolais est l’actionnaire majoritaire] et la Société sino-congolaise Sacim. Si la première est en banqueroute, la deuxième est à son apogée.

Liens utiles

Newsletter

Veuillez activer le javascript pour envoyer ce formulaire

Restez connecté à la vie économique de la RDC en vous inscrivant à la newsletter

© Becom 2022 | Tous droits réservés