Albert Yuma se lance dans la modernisation de la FEC

Le président national de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), Albert Yuma Mulimbi, a lancé, le vendredi 11 juin 2021 à Kinshasa, une série des tables rondes sur les grandes questions économiques avec les différentes catégories socioprofessionnelles dans le cadre de son projet « Renaissance » destiné à muer ce syndicat patronal à une fédération ouverte au monde. A l’hôtel Bella Riva à Kinshasa, la première Table Ronde a eu lieu avec les étudiants en Sciences économiques de l’UNIKI et de l’UPC sous le thème : “Enjeux et perspectives économiques de la RDC : quels sont les objectifs et attentes de la FEC au niveau national”.

Le Projet Renaissance est axé sur 5 piliers à savoir : Renforcement de l’administration et revus des statuts, de la composition des commissions et des comités professionnels ; Accentuation du rôle syndical de la Fédération ; Positionnement de la Fédération comme partenaire de référence dans le choix, la conception et l’exécution des programmes structurants ; le développement du rôle de chambre de commerce ; Promotion des hauts cadres nationaux par la création des corridors les mettant en lumière. A travers ce projet, la Fédération des Entreprises du Congo veut accentuer l’accompagnement effectif des entreprises, dans toutes les étapes de leur développement, pour contribuer au rayonnement économique de la République Démocratique du Congo.

A lire également