La RDC veut contrer les importations de 38 produits jugés “superflus” pour une valeur de 627 millions USD l’an

La RDC veut contrer les importations de 38 produits jugés “superflus” pour une valeur de 627 millions USD l’an

Dans le cadre de 11 mesures adoptées en Conseil des ministres du 11 juin destinées à réduire la facture des importations en RDC tout en protégeant l’industrie locale par la promotion de la production et de la transformation au niveau local, le ministre du Commerce extérieur, Jean Lucien Bussa, compte contrer les importations de 38 produits manufacturés jugés « superflus » pour lesquels il est dépensé 627 millions USD pour leurs importations.

De vêtements usagés aux faux cheveux en passant par les produits de nettoyage, l’eau aromatisée, les couvercles en plastique, le liqueur dure, le savon, le tabac roulé ou encore les bâtiments préfabriqués, sont autant des produits que la RDC importe mais qui peuvent être soit fabriqués sur le territoire national soit bannis à cause des risques pour le consommateur et l’environnement, pense-t-on au ministère du Commerce extérieur.

Pour limiter ces importations, le ministère du Commerce extérieur pense instituer des contingents tarifaires ou relever les taux des droits de douane applicables à l’importation. Ce, dans le strict respect des engagements internationaux avec l’OMC et les autres communautés économiques régionales (SADC, COMESA, CEEAC).

Liens utiles

Newsletter

Veuillez activer le javascript pour envoyer ce formulaire

Restez connecté à la vie économique de la RDC en vous inscrivant à la newsletter

© Becom 2022 | Tous droits réservés