En perspective de la COP26, Félix Tshisekedi ordonne la suspension de tous les contrats forestiers douteux

A quelques jours du rendez-vous planétaire sur le climat, la COP 26, prévue à Glasgow en Ecosse du 01 au 11 novembre 2021, le Président de la République, Félix Tshisekedi, veut que la RDC se mette en ordre notamment en suspendant tous les contrats forestiers douteux afin de sortir le pays de l’illégalité.

“Au sujet de contrats des concessions forestières, le Chef de l’Etat a souligné avoir été saisi de plusieurs plaintes concernant des irrégularités dans l’octroi de celles-ci. Les premières vérifications ont mis en évidence l’illégalité de nombreux contrats dont ceux signés en septembre 2020 qui attribuent, à une seule société, 6 concessions d’une superficie totale de 1.376.375 ha en violation de la loi. Car, l’alinéa 4 de l’article 92, de la loi n° 011/2002 du 29 août 2002 portant Code Forestier impose une limite maximale de 500.000 ha par entreprise”, rapporte le compte rendu du Conseil des ministres du 15 octobre 2021.

Le Chef de l’État a demandé à la Vice-Première Ministre en charge l’Environnement, Eve Bazaïba, de faire un état des lieux technique et financier de toutes les concessions forestières de la RDC, de suspendre tous les contrats douteux en attendant le résultat de l’audit, et d’en faire rapport au Gouvernement.

A lire également